Délices d'Asie

AdobeStock_223526031 (1)

Découvrez nos assemblages d'inspiration asiatique. Une catégorie bien large pour regrouper des cuisines très différentes : chinoise, japonaise, coréenne, thaïlandaise, vietnamienne ou encore indonésienne... Chacune offre une expérience gourmande ou raffinée qui invite au dépaysement. La cuisine asiatique est aussi une chance de consommer différemment. Les algues sont très présentent, les poissons crus (sushis) ou fermentés (Katsuobushi), le sucré-salé est osé et c'est sans compter sur la fameuse saveur «umami», 5ème saveur après l'acide, l'amer, le salé et le sucré, qui est en réalité celle du glutamate, un acide aminé fabriqué par notre organisme et présent naturellement dans de nombreux aliments riches en protéines.

NOTRE POSITION SUR LE GLUTAMATE MONOSODIQUE ?

Nous aimons énormément la cuisine asiatique. Elle nous a d'ailleurs inspirée de nombreux assemblages, dont notre gamme unique de sésames parfumés et de gomashios.

Cependant, nous sommes sévères envers les fabriquants, principalement des industriels, qui ajoutent du glutamate de synthèse pour reproduire le goût umami alors qu'il peut être reproduit naturellement avec les bons ingrédients naturels ou grâce à un équilibre des saveurs. En petite quantité, il serait probablement inoffensif, mais le problème, ce sont les 2 millions de tonnes par an qui inondent toutes sortes de produits que nous consommons au quotidien (condiments, bouillons, chips, charcuteries, fast-foods, plats cuisinés, gâteaux, boissons gazeuses, conserves, pains...), et bien souvent à notre détriment, puisque beaucoup de professionnels «oublient» de le mentionner ou préfèrent l'appeller insidieusement : E621, GMS, assaisonnement naturel, arôme de fumée ou encore honteusement «épices». 

Cet additif alimentaire est devenu très controversé à cause de ses effets potentiellement destructeurs sur les neurones, notamment chez les enfants qui seraient les premiers touchés, et pour cause qu'il soit ajouté «presque» partout sous le prétexte lucratif qu'il apporte aux plus mauvais produits un petit goût de «reviens-y»...

C'est pourquoi, n'en déplaise à certains, nous crions haut et fort que nous n'utilisons pas de glutamate monosodique dans nos assemblages et notamment dans nos sésames parfumés et notre Saté d'exception qui sont des produits réputés pour en contenir (sésames parfumés importés du Japon et saté commercialisé par d'autres épiciers). Nous estimons qu'il est possible et meilleur de s'en passer et surtout qu'il est du devoir de l'artisan et du commerçant de faire le choix de ne pas utiliser ou vendre des produits qui en contiennent.  

19 article(s)
+ Afficher le menu

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,